Le diagramme d'Hertzsprung-Russel

Le diagramme le plus connu en astronomie est celui dit d' Hertzsprung-Russell. Ce diagramme est un tracé de la luminosité ( magnitude absolue ) par rapport à la couleur des étoiles en partant des étoiles bleues-blanches très chaudes sur la gauche, et allant vers les étoiles rouges et froides vers la droite.

Ce diagramme ci-dessous est un tracé correspondant à 22000 étoiles du Catalogue Hipparcos et 1000 étoiles de faible luminosité (naines rouges et blanches) tirées du Catalogue Gliese des Etoiles Proches. Les étoiles naines ordinaires, qui brûlent de l'hydrogène, se situent dans une bande qui part en haut à gauche du diagramme et se dirige en bas à droite, appelée séquence principale. Les étoiles géantes sont regroupées en haut à droite du diagramme. Au dessus d'elles se trouvent les rares étoiles géantes brillantes et supergéantes. Enfin en bas à gauche on trouve les naines blanches - ce sont les résidus des vieilles étoiles mortes qui n'ont plus de source d'énergie interne et se refroidissent lentement pendant des milliards d'années en se décalant vers le bas à droite du diagramme.

Le diagramme d'Hertzsprung-Russell

Les classes de luminosité des étoiles
Les étoiles sont réparties en cinq classes principales de luminosité. Voici ces classes :
I Supergéantes
Etoiles extrèmement massives et lumineuses en fin de vie. La classe est découpée en deux sous-classes Ia et Ib, où Ia représente les plus brillantes. Ces étoiles sont très rares - on en compte 1 pour un million d'étoiles. L'étoile supergéante la plus proche est Canopus (F0Ib) à 310 années lumière de la Terre. Quelques autres exemples sont fournis par Betelgeuse (M2Ib), Antares (M1Ib) et Rigel (B8Ia).
II Géantes Brillantes
Des étoiles qui ont une luminosité intermédiaire entre les géantes et les supergéantes. On y trouve par exemple Sargas (F1II) et Alphard (K3II).
III Géantes
Ce sont principalement des étoiles de faible masse à la fin de leur vie qui ont enflé pour devenir des géantes. Cette catégorie comprend également quelques étoiles massives évoluant vers le stade de supergéantes. On y trouve par exemple Arcturus (K2III), Hadar (B1III) et Aldebaran (K5III).
IV Sous-géantes
Des étoiles qui commencent à évoluer vers le stade géante ou supergéante Par exemple, Alnair (B7IV) et Muphrid (G0IV). Notons aussi Procyon qui entre dans cette catégorie et se retrouve classifiée comme F5IV-V.
V Naines
Toutes les étoiles normales qui brûlent de l'hydrogène. Les étoiles passent la majeure partie de leur vie dans cette catégorie avant d'évoluer dans la classification. Les étoiles de classe O et B de cette catégorie sont en fait très lumineuses, souvent plus que beaucoup d'étoiles géantes. Comme exemples, citons le Soleil (G2V), Sirius (A1V), et Vega (A0V).

Retour au voisinage du Soleil